Ministère de l’Éducation Nationale et de l'Alphabétisation

Activités des Partenaires

27-08-2017 | UNESCO | Ministère Education Nationale

UNESCO/ ATELIER DE RENFORECEMENT DES CAPACITES DES RESPONSABLES DES CLUBS POUR L’UNESCO.

post

La Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO (CNI-UNESCO) a procédé le mercredi 10 mai 2017 à 10H, à l’ouverture solennelle de l’atelier de renfoncement des capacités des responsables des Clubs pour l’UNESCO, au Centre National de Matériels Scientifiques à Cocody. Cette cérémonie  a été rehaussée par la présence de plusieurs personnalités notamment, l’Inspecteur Général de l’Education Nationale, M. N’da KOUADIO Jules, Secrétaire Permanent du Conseil Consultatif (SP-CCEN) du MENET-FP, Représentant Mme le Ministre de l’Education Nationale, de  l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle MENET-FP, le Pr BAMBA Lou Mathieu, Secrétaire Général de la Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO et du Représentant Résident en Côte d’Ivoire pour l’UNESCO, M. ANOMA Gervais.

Dans son message délivré aux 256  responsables des Clubs pour l’UNESCO venus participer à l’atelier de renforcement de capacité, l’IGEN N’da KOUADIO Jules a averti : » vu l’importance de cet atelier , il est placé sous le contrôle direct de Mme le Ministre afin qu’à l’issue de l’atelier vous parveniez à mettre en place une bonne réorganisation des Clubs pour l’UNESCO, qui doivent désormais être réunis en une seule fédération, pour mieux cadrer leurs activités avec les objectifs de l’UNESCO« .

L’objectif visé est d’amener les Clubs pour l’UNESCO de Côte d’Ivoire à se conformer aux dispositifs institutionnels du Siège à Paris et des priorités de l’Etat de Côte d’Ivoire, pour plus d’efficacité dans la réalisation des programmes et projets de l’Organisation.

Pour rappel, les Clubs pour l’UNESCO sont des groupements réunissant des personnes de tous âges et de tous les horizons socioprofessionnels qui partagent l’idéal de l’UNESCO, cherchent à le propager et à s’associer à l’œuvre de l’Organisation internationale en entreprenant des activités inspirées directement des siennes.

Selon les responsables de la Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO, la situation en Côte d’Ivoire est devenue critique, incontrôlée, voire anarchique à cause de l’absence totale de contrôle de la Commission Nationale sur ces Clubs,de la multiplicité des fédérations et des nombreuses querelles :4 fédérations avec environ 350 Clubs. 

Vu cette situation et sur instruction de Mme le Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, par ailleurs Présidente de la Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO, cette démarche est entreprise pour réorganiser les Clubs à partir des textes de loi de cette institution.

????    ??                        KONE EL Hassan